www.territorialité.fr

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Patrimoine et savoirs locaux

Fil des billets

jeudi 31 janvier 2019

Trésors enfouis : Histoire locale, petit patrimoine - La Boulite (Saint-Sauvant - Vienne 86 )

Territorialité.fr s'intéresse à "La Boulite", association fournissant une information de qualité sur le thème de l'histoire et du patrimoine locaux publiée depuis 2001.

Selon le site de l'association (http://www.laboulite.net/ ), "La Boulite est une revue sur l'histoire et le patrimoine à Saint-Sauvant. Elle publie les résultats de recherches entreprises par une quinzaine de "chercheurs" de notre commune sur l’histoire de Saint-Sauvant, du bourg et des villages, sur les coutumes, les fêtes, les évènements heureux et malheureux vécus par les habitants de cette commune."

Sur le site de l'association ( http://www.laboulite.net/ ) figure une quantité énorme d'informations locales :

Citée par la presse locale en ligne, on trouve encore des traces d'articles via une simple recherche sur le web :

2012 : https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/saint-sauvant/partager-des-souvenirs-avec-la-boulite

2017 : https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/saint-sauvant/la-boulite-se-souvient

Accès aux données fournies par le site de "La Boulite" : artefacts de la bataille du territoire ?

  • Une recherche ( Janvier 2019) "La Boulite" sur le moteur de recherche Google fournit le lien permettant d'accéder au corpus documentaire dés sa première page ( 7ème URL fournie ).
  • Il n'est curieusement pas possible ( en Janvier 2019) d'accéder directement à ce contenu depuis le site de la commune de Saint-Sauvant . Pour un simple visiteur du site de la commune, aucune entrée particulière n'est réservée à l'accès à cette énorme information locale numérisée et accessible. Le seul lien possible est de déjà connaître le nom de l'association et de le taper dans la zone de recherche du site de la commune. On accède alors à la liste des associations de la commune parmi lesquelles on peut trouver le nom, les coordonnées et l'adresse de messagerie du président de "La Boulite" mais on ne dispose pas de l'adresse du site de l'association donc l'accès aux données sur l'histoire et le patrimoine local.
  • Le site de Grand-Poitiers ( en Janvier 2019) ne fournit aucune réponse à la requête "La Boulite", ni même à la requête "Patrimoine Saint-Sauvant"

Après une réponse négative à la recherche "Patrimoine Saint-Sauvant", un déplacement de souris sans aucun clic permet de visualiser une page (copie écran ci dessus ) contenant le mot patrimoine à 4 reprises et le mot Poitiers à 6 reprises.

Il est difficile de ne pas observer dans ces simples constats les remarques notifiées dans un des articles du présent site.

Trésors enfouis (2002) : un véritable inventaire du petit patrimoine local sur un site d'école (Rouillé - Vienne 86 )

Le site des écoles de la Vienne fournissait l'accès en 2002 aux travaux réalisés par un enseignant et ses élèves de l'école élémentaire de Rouillé ( Vienne 86 ).

Son rapport aux lieux est un des plus remarquables parmi les sites des écoles du département de l'époque puisqu'un véritable inventaire communal du petit patrimoine bâti fut réalisé, organisé et mis en ligne.

L'accès à un corpus de photographies se faisait par une carte (strictement bornée) de la commune et il était possible d'accéder aux informations concernant chacun des hameaux de la commune, à l'habitat extrêmement dispersé.

Plus de 70 pages web furent crées et mises en ligne ...

300 photographies des éléments du petit patrimoine de la commune furent réalisées, organisées et mises en ligne !

Copies d'écran du site alecole.vienneinfo.org (2002)

La totalité du site et des documents le constituant fut supprimée du site de l'Inspection Académique de la Vienne en 2008.

vendredi 7 mars 2014

Patrimoine local, savoir-faire traditionnel, atopie paradoxale : le Fournil du Parc, une aventure solitaire.



En 2014, territorialité.fr avait été reçu par Laurent CARTIER, artisan boulanger, implanté au cœur du Poitou-Charentes, qui produisait du pain au levain, à base de farine naturelle, cuit dan un four à bois traditionnel alimenté par des chutes de scieries locales.

Pouvez vous nous présenter votre activité et ses spécificités ?

"Je fabrique et vends du pain réalisé dans mon fournil, à partir de matières premières naturelles ( farine, sel, bois, eau ) d'origine géographique la plus proche possible du lieu de fabrication de mon pain. Dans le même esprit, la commercialisation s'effectue essentiellement par livraison à domicile dans un rayon d'une trentaine de kilomètres permettant l'utilisation quotidienne d'un triporteur à assistance électrique ne consommant aucune énergie fossile. Je vends également sur un marché local une fois par semaine et reçois occasionnellement quelques clients dans le fournil même."

Quel parcours vous a conduit à la fabrication du pain ?

"Après avoir pratiqué plusieurs activités professionnelles (industrie, déménagement, milieu hospitalier, etc ), j'ai décidé de réhabiliter un ancien four à bois traditionnel situé dans le hameau du Parc sur la commune de Celle-l'Evescault dans le département de la Vienne (Poitou-Charentes). J'ai donc suivi une formation complète en boulangerie au CFA-CMA 86 et ai obtenu un CAP de Boulangerie. En plus du diplôme obtenu, j'ai ainsi eu l'occasion d'acquérir une expérience professionnelle dans différentes structures de la boulangerie.

Intéressé par la biodynamique, j'ai alors décidé de m'installer et ai créé le Fournil du Parc avec le désir de produire un pain le plus naturel et authentique possible."


Le Fournil du Parc avait été choisi par TF1 en 2009 dans le cadre d'une série de reportages sur les pains de nos régions. Un reportage complet a ainsi été diffusé à une heure de grande écoute sur la chaîne de télévision la plus regardée en France ...

Ces vues issues du document réalisé et diffusé illustrent la localisation cartographique, naturelle, architecturale par les réalisateurs du reportage (excellent au demeurant ...).

La démarche de l'artisan, la qualité du produit et ses circuits de commercialisation sont également décrits dans le reportage  avec des vues certes des plus classiques mais clairement identifiables.

  • Curieusement, cet intérêt que nombre d'artisans, d'entreprises, de responsables du développement local, de communes et de départements souhaiteraient avoir de la première entité audiovisuelle du pays à l'époque ne suscita AUCUNE répercussion, ni communication à l'échelle locale, selon Monsieur Cartier.
  • De la même manière et assez curieusement, l'artisan lui-même n'avait pas identifié ses spécificités locales et son ancrage territorial, ni même l'intérêt que son action pouvait avoir pour l'image et le développement de sa commune, des structures locales intercommunales et de son département. La photographie retenue pour orner son triporteur électrique sur les marchés présentait un paysage de montagne sans aucune relation avec les paysages locaux.
A la fin de l'année 2015, Le Fournil du Parc a cessé toute activité.

Cette curieuse expérience fait partie des éléments fondateurs à l'origine de la mise en ligne de quelques réflexions sur le présent site.